Disparition de Valéry Giscard d’Estaing : une journée de deuil national ce mercredi

Répandre l'amour

Après la mort de l’ancien président Valérie Giscard d’Estaing mercredi 2 décembre, Emmanuel Macron a décrété un jour de deuil national ce mercredi. Un hommage à cette “figure centrale de l’histoire de notre République”.

Le décret signé par Emmanuel Macron a été publié vendredi au Journal Officiel. Jean Castex a ensuite précisé que les drapeaux seront mis en berne sur tous les bâtiments et édifices publics et une minute de silence sera organisée à midi dans les administrations.

Dans les établissements scolaires, il sera laissé le choix aux enseignants de consacrer un cours à Valéry Giscard d’Estaing.

Les Français qui le souhaitent pourront également écrire quelques mots d’hommage dans les mairies et, à Paris, au Musée d’Orsay, “ce haut lieu de culture que nous lui devons”, avait précisé le chef de l’État jeudi dernier.

Pas d’hommage national

L’Assemblée nationale a rendu hommage mardi à l’ancien chef de l’Etat en observant une minute de silence dans l’hémicycle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *