Covid-19 : Margaret Keenan, 90 ans, devient la première patiente au monde à recevoir le vaccin Pfizer/BioNtech

Répandre l'amour

Le Royaume-Uni a commencé mardi matin à administrer le vaccin Pfizer/BioNTech aux personnes les plus vulnérables, devenant le premier pays occidental à déployer un programme de vaccination massive contre le nouveau coronavirus, ont annoncé les médias britanniques.  

Margaret Keenan, 90 ans, hospitalisée à Coventry (centre de l’Angleterre) est devenue la première patiente au monde à recevoir le vaccin développé par l’alliance des laboratoires américain et allemand, près d’une semaine après le feu vert donné à son déploiement dans le pays le plus endeuillé d’Europe avec près de 61 500 morts. 

Les caméras de télévision ont montré la nonagénaire, hospitalisée à Coventry, dans le centre de l’Angleterre, en train de recevoir la piqûre, assise dans son fauteuil et échangeant paisiblement avec l’infirmière. 

90-year-old Margaret Keenan is the first to receive the Pfizer/BioNTech vaccine, administered by Matron May Parsons, as UK’s mass vaccination programme begins https://t.co/3eBGv3RUsU pic.twitter.com/ltWAL8uDmr

— BBC Breaking News (@BBCBreaking) December 8, 2020

La majorité de la population britannique devra toutefois attendre 2021, priorité étant donnée aux résidents et personnel des maisons de retraite, suivis ensuite par les soignants et les plus de 80 ans. La distribution du vaccin sera “un marathon et pas un sprint”, a prévenu le directeur médical du service public de santé (NHS) Stephen Powis. 

Le Royaume-Uni a été le premier pays à donner son feu vert au vaccin de Pfizer/BioNTech. L’Agence européenne du médicament devrait rendre un avis sur ce vaccin d’ici fin décembre, tandis que le Canada pourrait commencer dès la semaine prochaine à vacciner sa population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *